La page de Marie-Claude

 

Les femmes en politique, pourquoi faire ?

 

-         Pour cogérer la cité telle qu’ordonnée, définie, organisée, médiatisée par les hommes ?

-         Ou bien pour prendre en main une version évoluée de ce monde avec  un harmonieux partage des compétences , des aspirations, des sensibilités ?

Ainsi posée, évidemment, la réponse est facile.

Pourtant, est ce bien dans cette direction que nous allons lorsque :

- nous laissons nos gouvernants légiférer sur l’autorisation ou non de se baigner en « burkini » sur les plages françaises sans s’indigner de ce type de « poudre aux yeux » ?

-nos médias nous décrire comment apprécier les éléments de l’affaire Baupin ?

Ce ne sont que deux exemples récents parmi d’autres.

N’oublions pas que le sexisme est un crime dont les femmes sont victimes et qu’à ce titre elles sont seules à pouvoir le définir.

Evitons le piège de la parole qui nous est donnée mais orientée dans le sens qui convient au monde tel qu’il est, de longue date, ordonné, organisé, médiatisé….

…sans la participation effective des femmes