Les lettres

 


Paris le 15 janvier 2012      


 

 

Chères amies,

 

Soyons pragmatiques, puisque c’est une de nos grandes qualités, et regardons un peu les chiffres qui nous font sourire…plutôt jaune…

A l’Assemblée Nationale , les femmes ne représentent que 18,5 %, au Sénat, que21,8 %, et même si la proportionnelle rééquilibre quelque peu les rapports, les femmes maires ne représentent que 13,8 % des élus.

Dire que la situation est critique relève de la banalité!!!

Les lois sur la Parité ne font que très lentement progresser les chiffres, et que dire de la réforme des conseillers territoriaux sinon qu’elle n’ira pas dans le bon sens…

C’est pourquoi, nous créons une association d’entraide pour toutes celles qui, de pensée libérale, souhaitent se présenter à des élections nationales ou locales, investies ou non par un parti politique, mais aussi pour toutes celles qui souhaitent les soutenir et les aider.

Seules ou encartées, le combat est difficile, la plupart des partis préférant payer des amendes plutôt que de progresser dans le vrai sens de la démocratie, investissant les sortants, persistant dans le cumul des mandats ou le nombre de mandats consécutifs sans se soucier du vrai renouvellement nécessaire d’une classe politique usée.

Les dernières manchettes résonnent encore de ces candidats que l’on parachute dès qu’une circonscription devient « gagnable», un homme au détriment d’une femme, de ces investitures données aux femmes, «en priorité» sur les circonscriptions difficiles.

La liste de ces dysfonctionnements déguisés est longue…

Nous proposons un espace d’expression, pour celles qui veulent agir et celles qui veulent les soutenir.

 

« L’association pourra notamment les aider à préparer et à présenter leur candidature aux élections nationales et locales. Elle permettra le recensement des candidatures potentielles et la mutualisation des aides (formation, communication, informatique, financement, presse…). Elle favorisera les échanges permettant à chacune de s’enrichir des expériences des unes et des autres. » (Statuts, Article 2)

 

Au-delà cette aide, nous serons un observatoire des candidatures féminines, un observatoire indépendant qui étudiera transversalement les pratiques des différents partis libéraux, et démocrates. Nous ne voulons plus entendre un parti dire qu’il ne trouve pas de candidates… Nous les aiderons pour une éthique paritaire.

 

Nous ne pouvons pas nous reposer sur une classe politique essentiellement masculine pour y faire progresser l’implication des femmes.

 

Une réelle sensibilité politique féminine doit émerger.

 

C’est à nous de jouer !

 

 


A partir de 2012, Osons le

Féminin P olitique

 

  Sophie Levamis

    Présidente


Dominique Baud & Geneviève Delsol

                 Vice-présidentes              

    



Votre titre